Home Uncategorized Ministre vénézuélien de la Défense : l’armée désavoue le «président» autoproclamé Juan Guaido
Uncategorized - janvier 23, 2019

Ministre vénézuélien de la Défense : l’armée désavoue le «président» autoproclamé Juan Guaido

L’opposant pro-américain Juan Guaido s’est autoproclamé «président par intérim» du Venezuela. Donald Trump lui a apporté son soutien, suivi par d’autres. Nicolas Maduro a annoncé que le pays rompait ses relations avec Washington.

Mercredi 23 janvier 22h54 CET

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a dit dans un tweet «espérer que toute l’Europe va être unie en soutien des forces démocratiques au Venezuela».

«Contrairement à Maduro, l’assemblée parlementaire, y compris Juan Guaido, ont un mandat démocratique des citoyens vénézuéliens», a ajouté le président du Conseil (qui représente les 28 Etats membres de l’UE).

22h42 CET

«Le désespoir et l’intolérance menacent la paix de la Nation. Les soldats de la Patrie n’acceptent pas un président imposé dans l’ombre d’obscurs intérêts, ni [un président] auto-proclamé en dehors de la Loi» », a écrit sur Twitter le ministre vénézuélien de la Défense Vladimir Padrino.


Vladimir Padrino a également promis que les forces armées défendraient «la Constitution» et «la souveraineté nationale».

Vladimir Padrino a également promis que les forces armées défendraient «la Constitution» et «la souveraineté nationale».

Plus tôt, avant l’auto-proclamation de Juan Guaido comme «président par intérim» du pays, des milliers d’opposants au président vénézuélien ont défilé à Caracas. Des partisans du dirigeant socialiste, eux aussi en nombre, ont également manifesté.

22h01 CET

Juan Guaido, président de l’Assemblée sous contrôle de l’opposition, s’est autoproclamé «président en exercice». Sur le plateau de RT France, l’ambassadeur du Venezuela en France Michel Mujica a accusé les Etats-Unis de violer la charte de l’ONU.

  • 21h50 CET«Nous suivons la situation de près et nous consultons nos partenaires européens», a déclaré un responsable de l’Elysée auprès de l’agence Reuters. 
  • 21h35 CETLe président bolivien Evo Morales a réaffirmé sa solidarité envers le «frère» Nicolas Maduro dans un tweet. 

  • https://twitter.com/evoespueblo/status/1088165336845815809
  • «Notre solidarité avec le peuple vénézuélien et le frère [Nicolas Maduro], en ces heures décisives où les griffes de l’impérialisme cherchent de nouveau à blesser à mort la démocratie et l’autodétermination des peuples de [l’Amérique du Sud]. Nous ne serons plus jamais l’arrière-cour des [Etats-Unis]», a tweeté le président socialiste.

  • 21h21 CET Nicolas Maduro a annoncé que le Venezuela rompait ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis, et donné 72 heures au personnel diplomatique américain pour quitter le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *