Home Politique Les « foulards rouges » s’inquiètent: « Jusqu’à quand le Président donnera aux ‘gilets jaunes’? »
Politique - Societé - décembre 11, 2018

Les « foulards rouges » s’inquiètent: « Jusqu’à quand le Président donnera aux ‘gilets jaunes’? »

Qu’en ont pensé les « foulards rouges » des annonces d’Emmanuel Macron? RMC a assisté à l’allocution du Président à L’Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse.

Des applaudissements après l’allocution d’Emmanuel Macron. Ils ne proviennent pas de militants LREM mais bel et bien de « foulards rouges », ce mouvement né des réseaux sociaux en réponse aux « gilets jaunes » et qui réclame notamment  la fin des blocages. 

Agnès Weisgerber est aide-soignante et modératrice du groupe Facebook des « foulards rouges ». Elle se dit heureuse et soulagée des annonces concrètes faites par le président de la République: « J’espère que les ‘gilets jaunes’ vont comprendre la main tendue d’Emmanuel Macron. Il leur a parlé. Il les a compris, entendus et leur a tout donné. »

Malgré les annonces, Jeanne Patois, une autre modératrice des « foulards rouges » n’y voit pas pour autant une issue finale au mouvement des « gilets jaunes »: « Je ne sais pas jusqu’à quand le Président pourra donner et enfin ils diront ‘d’accord ». J’ai l’impression que ça ne peut arriver ».

Etre « foulard rouge » et être sensible aux revendications des « gilets jaunes », ce n’est pas impossible. Tel est le cas de Jean-Luc, agriculteur:

« C’est bien que le peuple râle de temps en temps. Nous sommes des français, c’est bien de râler. Ca permet à ceux d’en haut de baisser les yeux pour voir ce qu’il se passe en bas ».

Les « foulards rouges » inquiets pour l’économie du pays

Les « foulards rouges » craignent particulièrement l’impact des blocages sur l’économie française. C’est pourquoi, Jérôme estime que si « les gilets jaunes » continuent leur mouvement, les mesures annoncées par Emmanuel Macron n’auront aucun effet:

« Si ça continue, toutes ces mesures ne vont rien valoir parce que au final l’économie française risque de s’écraser à cause de ce mouvement, des blocages ». 

Jeanne Patois appelle les « gilets jaunes » à la raison: « On espère que le mouvement cesse, qu’ils seront raisonnables à leur tour. Il y a les revendications des ‘gilets jaunes’ et aussi ceux des autres citoyens qui n’aspirent qu’a vivre en paix et qu’on respecte leurs libertés ». 

Tous ces « foulards rouges » n’attendent qu’une chose: pouvoir reprendre leur voiture sans craindre les barrages des « gilets jaunes ».

Margaïd Quioc & J.V

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *