Home Gouvernement LE CABINET NOIR DE JOVENEL MOÏSE
Gouvernement - octobre 1, 2018

LE CABINET NOIR DE JOVENEL MOÏSE

Mesquin, manipulateur, traître, menteur le président Jovenel Moïse est un tyran qui ne tolère pas la divergence. Il déteste qu’on remet en question ses actes. Il est obsédé de tous ceux qui osent lui dire la vérité. La vérité crue. Tous ceux qui osent écrire la moindre paragraphe relative à ses erreurs, faire la moindre référence à ses aberrations sont passibles de sa haine la plus grossière.

Grand flatteur lui-même, Jovenel adore qu’on le flatte. C’est pourquoi il préfère toujours Renald Luberice à la place de Guichard Doré. Renald est un renard qui sait plaire, Guichard est un intellectuel froid qui n’est pas prêt à vendre sa conscience pour des privilèges. Jovenel a fait du premier, le Secrétaire général du Conseil des Ministres et il laisse le second dans un coin au palais avec un chèque en main. Il apprécie énormément la docilité d’Ardouin Zéphirin et ne supporte pas le caractère fort de Rosemond Jean. Renald Luberice et Ardouin Zéphirin sont deux manitous et poids lourds du Cabinet Noir du président.

Ce Cabinet Noir est dirigé par Martine Moïse via Wilson Laleau. C’est une bande de « Zinyeurs » qui ont pour mission principale d’aller partout et ramener au palais tous les commentaires négatifs émis contre Jovenel Moïse. Ils ne supportent pas que quiconque dise de la vérité sur leur champion. L’un est même arrivé à trahir sa conjointe qui a eu un commentaire sur l’implication de Martine Moïse dans l’affaire des Kits scolaires de 2017. Ils sont dangereux.

Ce Cabinet Noir est complet, bien huilé, bien équipé et bien alimenté. Il a toutes les ressources. Des plumes, des micros, des comptes et faux comptes sur les réseaux sociaux, les services d’intelligence du palais national et du ministère de l’intérieur, la complicité de la Natcom et du Viettel, la passivité de la CONATEL, des agents de l’USGPN et des bandits de grand chemin. C’est une machine de dénigrement qui est prête à lyncher même les amis de Jovenel qui ont des points de vue contraires comme le sénateur Youri Latortue qu’on traite de bête noire pour avoir eu des vues différentes du palais. Le sénateur Jacques Sauveur Jean est perçu comme un sale traître à abattre aux yeux de ce Cabinet pour avoir admis que la Caravane est un vaste atelier de magouilles.

Le sénateur Kelly C. Bastien avait déclaré que c’est Jovenel qui conseille ses conseillers. Effectivement le sénateur avait raison. La batterie de conseillers et consultants dont dispose le palais national forme la masse des petits ouvriers de ce Cabinet Noir. Une sorte de chambre fermée où on monte des complots. Un grand centre d’écoute et de surveillance pointues. Surtout ceux qui utilisent le réseau natcom, sa ligne téléphonique ou son internet.

Les principales cibles de ce cabinet sont Michael Gédéon, qui est considéré comme l’ennemi numéro 1; Michel Martelly que Jovenel ne veut pas qu’on laisse de l’oeil, il veut savoir à qui il parle, qu’est-ce qu’il dit et où il va; Moise Jean Charles, la grande gueule de l’opposition; Jocelerme Privert, l’insaisissable; Jean Bertrand Aristide, le père des diables selon ce Cabinet; Youri Latortue, l’allié qu’on aimerait adoucir; Garry Bodeau, le fougueux qui fait peur; Jacques Sauveur Jean, le courageux qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense; Jean Marie Salomon, Jean Marcel Lumerant, Dimitri Vorbe, Arnel Bélizaire, deux journalistes du Nouvelliste : Frantz Duval et Roberson Alphonse, le journaliste Gary Pierre Paul Charles qu’on méfie malgré ses rapports privilégiés avec des hommes forts du pouvoir, Reginald Boulos que le palais classe désormais au même registre que Dimitri Vorbe, PM Jean Henry Ceant qu’on ne porte pas au coeur surtout parce que ce dernier noue des liens solides avec Daly Valet.

Le 10 juillet 2018, le journaliste Roberson Alphonse a écrit un article titré » JOVENEL MOÏSE, LE TEMPS DE LA REMISE EN QUESTION… » cela a levé la colère de ce cabinet et on a formulé depuis lors tous les souhaits maudits pour Alphonse.
Le 27 juillet 2018, Frantz Duval a publié un article titré « JOVENEL MOÏSE, ÉBRANLÉ, DOIT RÉVISER SES OBJECTIFS, REFAIRE SES DEVOIRS ». Cet acte était interprété dans ce cabinet comme l’acte le plus criminel qu’un journaliste, un éditorialiste pouvait infliger à un président saint « Ti JEZI NAN PO KRAB ». Le Cabinet a aussitôt écrit un texte sous le couvert de l’anonymat pour démanteler M. Duval. Etzer Emile et Kesner Pharel font gronder souvent ces tigres du palais national. Les analyses de ces messieurs font peur.

Jovenel Moïse et ses lieutenants « à tout faire » ne supportent pas qu’on commente leurs actes. Il veut savoir en permanence qui dit quoi sur lui. C’est la principale mission du cabinet noir. Celui qui ne s’associe pas à ses plans est classé parmi ses pires ennemis. C’est pourquoi il surveille la conversation de toutes les grandes personnalités du pays dans un partenariat avec la Natcom. Ses amis ainsi que ses ennemis. Natcom s’entend assez bien avec ce pouvoir. Et sous la direction du Ministre Fritz Caillot, la CONATEL ferme les yeux sur les agissements ouverts de la Natcom qui se comporte comme si elle avait une licence pour espionner en Haïti.

Pour certains on intercepte tous les appels et messages passés via le réseau de la Natcom. Pour d’autres, ceux qui n’utilisent pas la Natcom on leur surveille avec des techniques d’espionnage données par des militaires vietnamiens qui sont ingénieurs à la Natcom, filiale de viettel, compagnie de l’armée vietnamienne .

Le Cabinet Noir est une vieille pratique que Jovenel a déterré du tombeau de François Duvalier. Papa Doc avait un Cabinet Noir qui fonctionnait très bien. Le temps a changé. Au temps de Doc, quand quelqu’un, un journaliste, une personnalité faisait un commentaire qui ne plaît pas au palais on le faisait exécuter immédiatement. Aujourd’hui, celui qui dit ce qu’il pense du comportement de Jovenel se fait dénigrer via des écrits mensongers et rabaissants sur les réseaux sociaux ou les réseaux de médias qui fonctionnent au frais du service d’intelligence du Palais National. On l’a fait pour Frantz Duval, Youry Latortue, Jean Marie Salomon, Jacques Sauveur Jean…

Dimitri Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *