Home Politique Haiti-FEDNEL MONCHÉRY EST EN REBELLION CONTRE LE PRÉSIDENT JOVENEL MOÏSE
Politique - octobre 1, 2018

Haiti-FEDNEL MONCHÉRY EST EN REBELLION CONTRE LE PRÉSIDENT JOVENEL MOÏSE

Furieux comme un lion, le Directeur Général du Ministère de l’Intérieur M. Fedenel Monchéry est entré en rébellion contre le président Jovenel Moïse et le PHTK. Selon ses déclarations, le président Jovenel a reçu l’ordre formel du président Michel Martelly de le démettre de ses fonctions à la direction générale du ministère de l’intérieur.

L’ancien candidat du PHTK aux dernières sénatarioles se dit determiné à ne pas se laisser changer comme une chemise usée. Tout est envisageable selon ses dires. Même passer en opposition ouverte au président Jovenel Moise et entraver le chemin du retour à Michel Martelly demeurent des options plausibles selon ce qu”il confie à un ami.

Comme un revers de l’affaire du MARDN, où M. MONCHÉRY a été empêché de prendre fonction à une Secrétairie d’État au Ministère de l’Agriculture en 2015, des activistes politiques viennent d’effectuer une démonstration de force devant les locaux du Ministère de l’Intérieur en support au DG. Ces militants ont fait pousser leur zèle à un point tel que même l’observateur le moins avisé ne prendra pas de temps pour identifier l’ombre de ces 33 millions de gourdes que M. Monchéry qui ont été distribuées pour cette opération.

M. Monchéry promet d’être un “zo pwason” aux gorges des caciques du PHTK qui veulent se débarrasser de cet allié encombrant après son impliction dans une affaire de vente de visas américains aux plus offrants. Il est déterminé à maintenir son poste qui le permet de vendre des visas de 2 semaines ou 3 mois à des faux chargés de mission du ministère de l’intérieur. Quinconque a 6 milles dollars américains peut s’offrir un visa de cette mafia que Fednel dirige avec intelligence.

Fednel cherche déjà des alliés pour former une coalition de dissendence face au président Jovenel. Il est en rebellion contre le palais National dont il accuse Martine Moise, Wilson Laleau, Renald Lubérice, Guichard Doré, Christine Coupet, Ardouin Zéphirin, Guerd Pasquet et Yves Germain qui, selon lui, ne cessent pas de comploter contre sa personne. Il dit que le palais national est un “atelier de tripotay et de kout lang”.

Fednel Monchéry sort ses griffes. Pour sauver son job, il vient de tirer 33 millions de gourdes de ses fonds personnels reçus de ses accointances avec la Natcom qui le paie chaque mois pour une libre collaboration entre le ministère de la défense du Vietnam et la cellule de renseignement du ministère de l’intérieur d’Haïti.

Garry R.
Militant des premières heures du PHTK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *