Home Social Haiti- Dr. Guiteau JEAN-PIERRE remercie Reginald Boulos son ancien camarade de classe.
Social - Societé - octobre 11, 2018

Haiti- Dr. Guiteau JEAN-PIERRE remercie Reginald Boulos son ancien camarade de classe.

Ces femmes, ces enfants l'un sur l'autre entassés, Sous ces marbres rompus ces membres dispersés ; Direz-vous, en voyant cet amas de victimes : "Dieu s'est vengé, leur mort est le prix de leurs crimes"? Quel crime, quelle faute ont commis ces enfants Sur le sein maternel écrasés et sanglants? Lisbonne, qui n'est plus, eut-elle plus de vices Que Londres, que Paris, plongés dans les délices. Voltaire (1756)

Je fus terrifié en arrivant à mon hôtel genevois d’apprendre que le monstre a encore une fois frappé ma terre natale et tué mes compatriotes infortunés.

Mon âme est en deuil et je pleure de n’avoir pas pu déposer des chrysantèmes près de leurs sépulcres.
N’ayant pas emmené avec moi une édition de Failles , oeuvre de ma cousine l’écrivaine Yanick Jean-Pierre Lahens, j’ai dû me rendre à la Librairie Payot pour me replonger dans la lecture d’un des chefs-d’oeuvre du Patriarche de Ferney François Marie Arouet dit Voltaire, texte vieux de 262 ans et je n’ai pu m’empêcher d’essuyer une larme qui perlait au coin de mes yeux.

Pendant mon séjour, j’ai pu profiter de la présence de mes pairs des autres sociétés nationales pour mobiliser le pouvoir de l’humanité.

Je remercie déjà les collègues des croissants rouge turc, koweitien, le collègue de l’étoile rouge de David et les présidents des croix-rouge qui ont promis d’aider Haïti.

Mes remerciements vont à son Excellence Madame L’Ambassadeur des États-Unis en Haïti Madame Michèle J. Sison pour son offre d’assistance à la population en appuyant la réponse humanitaire de la Croix-Rouge Haïtienne

Un autre appel qui me réchauffa le coeur fut celui de Réginald Boulos, mon camarade de classe du Petit Séminaire Collège Saint-Martial qui offrit de faire mettre rapidement et par l’entremise de la Croix-Rouge Haïtienne cent milles bouteilles d’eau traitée à disposition des victimes du séisme du Nord- Ouest.

Merci Réginald, on voit bien que nous n’avons pas oublié les sentiments d’amour du prochain que nous avait inculqués Soeur Thérèse en classe de maternelle.

Nous devons tout faire pour continuer à mobiliser le pouvoir de l’humanité afin d’aider les familles frappées car la détresse ne se lit pas dans leurs yeux, elle nous regarde.

Merci à tous de nous aider avec vos dons: nous avons pour devoir de redonner de la dignité aux victimes du tremblement de terre du 6 octobre.

Dr. Guiteau JEAN-PIERRE,
Président. SncrH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *