Home Politique Cameroun : pourquoi Maurice Kamto n’a pas perdu
Politique - 3 semaines ago

Cameroun : pourquoi Maurice Kamto n’a pas perdu

Plus encore que la victoire de Paul Biya, l’élection présidentielle camerounaise a consacré un homme, Maurice Kamto, de fait propulsé à la tête de l’opposition.

La voix est éraillée. Elle ne surprend personne. Si les Camerounais n’entendent leur président que trois ou quatre fois par an, à l’occasion des vœux du Nouvel An ou de la fête de la Jeunesse, ils savent tendre l’oreille pour recevoir sa parole. Respectueusement. Religieusement. Il y a quelques minutes, avant que Paul Biya n’entame son discours, ce 29 septembre à Maroua, dans l’Extrême-Nord, un notable local est tombé dans les bras de son voisin. Il avait effleuré la main présidentielle.

Derrière son pupitre, le chef de l’État remercie, salue « la chaleur de l’accueil », promet de gagner la « bataille du développement », fait miroiter énergie solaire et chemin de fer. Il glisse enfin son slogan, « La force de l’expérience », pied de nez à ses détracteurs, qui glosent sur son âge et sa longévité. Paul Biya pose son texte, jette un rapide regard sur les quelques milliers de partisans rassemblés à bonne distance, sécurité oblige. Sa campagne et son unique meeting sont terminés. Son discours aura duré douze minutes et vingt secondes.

 Mathieu Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *